Top 3 des bonnes pratiques en communication des Food Trucks de Montpellier


Pour communiquer efficacement autour de votre TPE / PME,
inspirez-vous des Food Trucks Montpelliérains grâce à ce Top 3 !


En France, l’histoire commence en 2011 à Paris avec « Le Camion qui Fume ». Largement inspirés des concepts américains de street food, les Food Trucks (camions cantines) déferlent depuis sur toutes les grandes villes Françaises.

Les propriétaires de ces camions sont avant tout des amoureux de la cuisine mais ils sont également des experts en communication.

Souvent tout commence par une campagne de financement participatif pour laquelle il faut bien communiquer sur son projet et se construire une communauté active sur les réseaux sociaux.

Une fois le camion sur les routes, il faut faire venir les clients, et c’est là que le plus dur commence.

Véritable phénomène médiatique les Food Trucks ramènent souvent quelques curieux au démarrage. Mais pour s’installer dans la durée il faut d’une part faire de la bonne cuisine, pour faire marcher le bouche à oreille, et il faut surtout communiquer efficacement.

J’ai décidé de vous concocter le Top 3 d’une recette bien huilée mais toujours d’actualité.

communication, bonnes pratiques, montpellier

1 / Bien communiquer sur les réseaux sociaux :

La première bonne pratique dont vous pouvez vous inspirer est la très bonne utilisation des réseaux sociaux par les Food Trucks. Il ne s’agit pas ici d’un outil uniquement promotionnel, comme pour la plupart des entreprises, mais bien d’un outil d’information et de communication.

L’exemple du Vagabond, Food Truck Montpelliérain des plus appréciés, nous montre comment faire vivre sa communauté sur les réseaux sociaux. L’emplacement du jour est indiqué sur Facebook et Twitter, des photos des burgers sont postées sur Instagram et Pinterest, des recettes sous forme de tutoriel sont postées sur leur blog, etc.

Parce que les réseaux sociaux ne suffisent pas, continuons cet article avec la deuxième bonne pratique à mettre en place.

2 / Avoir des outils de communication globale :

Baser le succès de son Food Truck (ou de son entreprise) uniquement sur les réseaux sociaux et sa communauté en ligne est une erreur. Une fois la communauté créée, il faut la faire grandir et toucher toujours plus de personnes pour pouvoir pérenniser l’activité.

Pour cela, il est nécessaire d’utiliser les outils de communication classiques comme avoir un site internet, des flyers et menus à déposer dans les entreprises et/ou dans les boîtes aux lettres, obtenir des articles dans la presse régionale, etc.

Le Food Truck, Risotto&Burger a obtenu des articles dans le Midi Libre et La Gazette par exemple. Il est fondamental d’utiliser également ce formidable outil de communication qu’est le Camion. On peut par exemple le recouvrir de stickers ou même mieux avoir un camion hyper original comme par exemple Le Flamingo Café, qui est une vielle caravane vintage américaine et qui attire toujours l’œil quand on passe devant.

Si votre secteur d’activité est concurrentiel, voyons dans le troisième point comment miser sur la différenciation.

top 3 communication food truck montpellier

3 / Une différenciation nécessaire :

Dans une ville de taille moyenne comme Montpellier, le secteur arrive très vite à saturation. Il y a beaucoup de Food Trucks et les emplacements se font plutôt rares.

Il est dans ce cas nécessaire de se différencier pour trouver son public et sa communauté. Il faut proposer des choses différentes, tant en matière culinaire qu’en matière de communication.

Julia Leclerc et sa Cantine Œnologique est un formidable exemple de différenciation par l’originalité. La Cantine Œnologique propose dans un vieux « Tube » Citroën, de nous faire découvrir ou redécouvrir les vins du Pic Saint Loup accompagnés par des recettes originales mêlant à la perfection cuisine du terroir et cuisine exotique.

Son Food Truck attire donc autant les nostalgiques des vieux camions Citroën, que les amoureux du vin. En voila une communication réussie !

Vous voulez un autre exemple ?

Un « Fashion Truck » s’est implanté récemment à Nîmes, en proposant des vêtements vintages à tendance gypsy. Le Lysane Bohemian’s Van s’est inspiré des Food Trucks pour proposer autre chose et pour le coup bien renouveler le secteur.


La communication d’un Food Truck peut s’apparenter à celle de TPE et PME de bien d’autres secteurs. Ces conseils sont donc applicables par tout un chacun.

N’hésitez pas à vous inspirer de ce top 3 et à l’adapter à votre entreprise. Si vous souhaitez nous parler de votre expérience, nous donner d’autres bonnes pratiques ou simplement nous parler de votre Food Truck préféré, ce sera avec plaisir que nous échangerons avec vous !